Bienvenue sur mon blog

Apprendre aux jeunes à respecter la signalisation verticale, un métier difficile !

Un de mes amis est moniteur d’auto-école. Cela fait plus d’une quinzaine d’années qu’il exerce ce métier et à chaque fois que nous en discutons, je suis toujours impressionnée par ce qu’il fait. Non pas que son travail soit dangereux (quoique parfois …) comme celui d’un pompier par exemple, mais je trouve qu’il faut vraiment être très patient, pédagogue et savoir faire confiance aux autres. Je ne pense pas que je serais capable tous les jours d’apprendre à conduire à des jeunes et leur répéter sans cesse de respecter la signalisation verticale.

Faire preuve de patience lors des leçons

Je crois que je garde de mauvais souvenirs de mon apprentissage de la conduite. J’ai eu facilement mon examen du Code de la route, en revanche, j’ai eu plus de lacune pour apprendre à conduire. Je n’étais pas à l’aise derrière le volant et ma monitrice n’était pas compréhensive. Elle me stressait, me mettait constamment la pression et j’appréhendais chaque leçon. Heureusement que mon ami est plus patient. Je l’ai déjà vu travailler et il prend vraiment son temps pour expliquer les choses aux adolescents. Lors des leçons de conduite par exemple, il y a souvent des interrogations sur la signalisation verticale. A force, les enfants assimilent bien les panneaux et leurs sens. Ils finissent même par le faire par automatisme alors qu’au départ, il leur arrive souvent de s’emmêler les pinceaux comme on dit. Et qui pourrait leur en vouloir ? Il y a tellement de panneaux sur nos routes ! Si certains sont faciles à reconnaître et à comprendre, d’autres sont parfois plus compliqués car ils sont rares.

Leur enseigner les règles et le Code de la route

Pour mon ami, son métier est une vraie passion. Il aime échanger avec les jeunes, les accompagner dans leur apprentissage, leur apprendre les règles du Code …etc. Et il est toujours fier quand un de ses élèves obtient son permis de conduire. Et s’il m’impressionne, c’est aussi parce qu’il garde toujours son calme, en toutes circonstances. Quand un élève ne respecte pas la signalisation verticale, il ne s’énerve pas et prend tout le temps nécessaire pour comprendre pourquoi il n’a pas freiné/ralenti/arrêté la voiture par exemple. Et sa méthode doit être efficace car son école affiche un bon taux de réussite !

Laisser une réponse

*